Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour Nous Rejoindre

  • : Association des Chasseurs à l'Arc de Gascogne
  • : Le blog des chasseurs à l'arc de Gascogne vous permettra de découvrir notre passion et nos activités ( photos, récits, activités )
  • Contact

Coordonnées

Président : Patrick Zucchelli

Téléphone : 06 62 68 59 59

Email : pzucchelli47@gmail.com

 

Vice-président : Bernard Varela

Téléphone : 06 79 77 40 01

Email : bernard.acag@sfr.fr

 

Trésorier : Simon Farina

Téléphone : 06 06 78 51 23

Email : safari.47@sfr.fr

 

Secrétaire : Mickael Chabat

Téléphone : 06 87 03 65 11

Email : mickaelchabat@orange.fr

 

Publication Blog : Santor William

Téléphone : 06 75 65 78 30

Email : santorwilliam@hotmail.fr

                                Birkly Yannick

Téléphone : 06 15 36 92 10

Email : yannick.birkly@gmail.com

 

  

Recherche

Publier sur le Blog

Pour ceux qui souhaitent partager leurs trophées, récits de chasse, entrainements, animations... récents ou plus ancien,

Vous pouvez publier vos photos et récits en les envoyants à deux adresses :

 yannick.birkly@gmail.com

  santorwilliam@hotmail.fr

  Merci de votre participation !

21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 15:40
Vincent et son Brocard du 11 août

Il s'agit donc du brocard du bois de Galleau, à Duras. Je l'ai eu de nombreuses fois en photos sur les trailcams ces derniers jours, bizarrement selon les angles et les photos, il paraissait tantôt très grand, tantôt juste normal.

Ce qui est très curieux aussi, c'est la durée dans le temps de sa présence avec la chevrette, de leurs poursuites, etc. Quasiment tous les jours depuis 10 jours!
J'ai assisté à de nombreuses poursuites, ronds de sorcières, etc.
Et ... hier matin, j'ai même assisté à 3 saillies!!
La chevrette était très vocale, avec des pious très fréquents, ressemblant beaucoup au buttolo, à moins que ce ne soit l'inverse!
Et chaque fois qu'elle recommençait des pious, c'était reparti pour des poursuites effrenées, parfois accompagnées de pauses avec trot en huit, voire accouplement.
 
Hier, le 11 août, j'y étais le matin (de 6h30 jusqu'à plus de 10h00) et à nouveau le soir.
Si je vous dis qu'il m'est passé 8 fois devant le treestand, vous allez penser que je suis marseillais! Et pourtant ...
Il a poursuivi la femelle, et il a souvent chassé le petit quatre, faisant ainsi des aller-retours devant mon treestand au galop. Hier soir il a ainsi chassé deux fois le petit quatre, la seconde fois lui étant fatale ...
 
Après avoir chassé le petit, il est revenu avec un trot un peu moins rapide que d'habitude, et je me suis dit que c'était le moment d'agir, après tant de frustrations (mais aussi de moments magiques que je n'oublierai jamais).
J'ai alors lancé quelques "miou" à l'américaine pour le stopper. Après deux tentatives infructueuses, j'ai accentué le MIOUUU et il s'est enfin arrêté, plein profil, à 6 mètres environ, devant mon treestand (juste avant la sortie de l'angle).
J'ai décoché, un peu trop haut, plein colonne. Il s'est écroulé et a tenté de se traîner sur ses pattes avant, l'arrière ne fonctionnant plus.
Mes tentatives de tir d'achèvement depuis le treestand ayant échoué (il bougeait beaucoup, et roulait parfois sur lui-même), je suis alors descendu, j'ai récupéré une des flèches plantées au sol, je l'ai re-encochée et j'ai décoché une flèche d'achèvement à bout pourtant.
 
Que d'émotions! Je garde un sentiment mitigé, car je n'aime pas faire souffrir les animaux et celui-ci a bien souffert entre le premier tir (colonne) et l'achèvement. C'était dur de regarder cette pauvre bête se traîner et hurler comme il l'a fait. Mais ça fait partie de la chasse.
Et comme d'habitude, je suis très triste d'avoir tué un chevreuil qui m'a donné tant de frissons, avec qui il y avait une histoire scellée.
 
Ce brocard avait une autre particularité, en plus des oestres, c'était ses grognements. Il grognait très souvent, comme un cochon, c'était impressionnant à entendre, tandis qu'il broutait auprès de sa chevrette ou qu'il se reposait dans le bois (je l'ai eu couché à 50 m de mon treestand une fois).
 
La fin d'une aventure.
Vincent et son Brocard du 11 août
Partager cet article
Repost0

commentaires